Colloques‎ > ‎Toronto‎ > ‎

Table des matières

Table des matières

S’exprimer autrement : poétique et enjeux
de l’allégorie à l’âge classique

 

Page

 

Table des matières .............................................................................................................................  vii

 

Remerciements : Marie-Christine Pioffet ..............................................................................................................................  ix

 

Présentation : Marie-Christine Pioffet et Anne-Élisabeth Spica ...............................................  xiii

 

Figures, images et emblèmes

 

ANNE-ÉLISABETH SPICA, « L’allégorie, “figure et image” »................................................... 3

 

EMMANUEL FAURE-CARRICABURU, « La domination de l’allégorie en peinture :

........ les ambivalences d’un mode de représentation transgénérique »................................. 37

 

SOPHIE TONOLO, « L’allégorie, en image et en texte, dans les Almanachs royaux

  conservés à la Bibliothèque de l’Institut de France (1645-1690) » ......................................  65

 

CHRISTINE McCALL PROBES, « Vita Virtutis Expers Morte Peior » : le fonctionnement de
  l’allégorie dans l’emblématique chez Jean-Baptiste Chassignet et
Jean-Jacques Boissard .........  83

 

Fables allégoriques et allégorie de la fable

 

AURÉLIA GAILLARD « Fable et allégorie à la fin du XVIIe siècle ou “comment on doit suppléer au manquement du sujet” » .........................................................................................................................  99

 

CÉLINE BOHNERT « Mythologiae / Mythologie : l ’allégorie fabuleuse selon Natale
Conti et Jean Baudoin » ........................................................................................................................ 113

 

SARA PETRELLA, « L’allégorie de Pan : Jean Baudoin et la réception des mythographies italiennes au XVIIe siècle » .......................................................................................................................  131

 

MARIE-ANGE CROFT, « Ésope à la Cour (1701) d’Edme Boursault : allégories et clefs historiques » . 153

 

Méditations morales ou bibliques

 

MAX VERNET, « “Les humbles, pour qui je besogne […]”. Jean-Pierre Camus expose la conception post-tridentine de l’Allégorie » .......................................................................................................................  169

 

CHARLES-OLIVIER STIKER-MÉTRAL, « L’amour-propre : de l’allégorie à la réflexion morale »........  183

 

   GILLES DECLERCQ, Le «  Théâtre est un palais voûté ». Un cas d’écriture
      allégorique : Le récit de Thésée aux Enfers dans la Phèdre de Racine » .............................. 199

 

RAINER ZAISER, « Le sacré et le profane de l’allégorie biblique dans Esther
de Racine » ........................................................................................................  227

 

Diverses figurations du Moi et de l’Autre

 

FRANCIS ASSAF, « Louis XIV, sa propre allégorie » ...........................................................  243

 

PIERRE RONZEAUD, « Usages polémiques de l’allégorie en contexte pamphlétaire :

 lesMazarinades »...................................................................................................263

 

FRANÇOISE POULET, « Sens littéral et sens caché dans les histoires comiques de Charles Sorel : pour une allégorèse méthodique et critique » .......................................................................................................................  281

 

JEAN LECLERC, « L’allégorie à l’épreuve de la raison et du ridicule : l’exemple des œuvres burlesques des frères Perrault » ......................................................................................................................  299

 

MYRIAM MARRACHE-GOURAUD, « La plume des Amériques, en son histoire
allégorique » ......................................................................................................................  315

 

ANDREAS MOTSCH, « De l’allégorie ethnographique à l’ethnographie allégorique :
le cas de l’Amérique » ......................................................................................................................  331

 

Comments